USTM: bienvenue à Mbaya dans la ”poubelle estudiantine”

 USTM: bienvenue à Mbaya dans la ”poubelle estudiantine”
L’Université des Sciences et Techniques de Masuku, située dans le Chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, Franceville, a pris depuis des années déjà l’image d’une porcherie à ciel ouvert sans que cela n’émeut véritablement le ministre de l’enseignement supérieur en poste depuis deux ans déjà.

En effet, les salles de classe ressemblent à des champs de ruines, les eaux de pluie s’y sentent comme chez elle, les machines nécessaires à l’apprentissage des étudiants sont désuètes, les bâtiments sont plus que dégradés, le tout, à cause d’un défaut notoire d’investissement, d’entretien, de rénovation et d’augmentation des salles de classe.

La vétusté et l’insalubrité sont une tare qui accroient la propagation des maladies à cause de la présence des eaux usées et attirent les reptiles de tout genre. L’image de l’USTM est effroyable, loin de son prestige d’antan. Le ministre de l’enseignement supérieur, Patrick Mouguiama-Daouda, pourtant Professeur d’université, donc Enseignant-Chercheur, au fait de la situation de l’USTM, ne semble pas avoir une véritable politique d’amélioration des conditions de travail et d’apprentissage des enseignants et des étudiants.

Bienvenue à mbaya, bienvenue dans la ”poubelle estudiantine”.

OPHS

Articles similaires