UOB : une nouvelle ère pour les étudiants, l’indéboulennable Ange Gaël Makaya bientôt remplacé à la mutuelle

 UOB : une nouvelle ère pour les étudiants, l’indéboulennable Ange Gaël Makaya bientôt remplacé à la mutuelle
Six ans à la tête de la mutuelle de l’université Omar Bongo (UOB), si le Gabon avait un livre Guinness de records, Ange Gaël Makaya serait cité comme le recordman du nombre d’années passé à la présidence de la mutuelle de la plus grande Université publique du Gabon tandis qu’il n’avait été élu que pour un mandat de trois (ans).

Une gestion jugée “désastreuse”

Notre rédaction qui n’a pas cessé de dénoncer cette anomalie universitaire, se satisfait d’avoir été lu et compris à ce niveau. D’autant plus que, après six ans sans bilan aucun, sans justificatifs des dépenses effectuées dans le cadre du budget alloué à la mutuelle de l’université, Ange Gaël Makaya devrait enfin, dans les prochaines semaines, être remplacé à la présidence de la mutuelle, ainsi que toute son équipe.

Élu dans des conditions abracadabrantes en 2015, le bureau de la mutuelle était devenu depuis trois ans illégitime, donc “mal placé pour se prononcer au nom des étudiants. D’ailleurs qu’a bien pu faire ce bureau à l’endroit des étudiants que nous sommes ? Jamais un bilan des activités de ce bureau n’a été publié, aucun compte aux étudiants que nous sommes”, a souligné un étudiant inscrit en Master Lettres Modernes.

Une nouvelle ère pour les étudiants de l’UOB

Celui qui est considéré actuellement comme l’étudiant le plus âgé des universités publiques du Gabon est donc selon le processus d’élection du nouveau bureau lancé ce 23 novembre dont le vote est prévu pour le 30 décembre, est donc déjà appelé à faire ses cartons des bureaux de la maison de l’étudiant.

Pour certains étudiants qui n’auront connu que Ange Gaël Makaya à la tête de la mutuelle de l’UOB, “c’est une nouvelle ère qui s’annonce pour les étudiants uobiens que nous sommes. On espère que le bureau qui sera élu prendra réellement en compte la situation de l’étudiant de l’université Omar Bongo. Car nombreux ont profité de ce poste pour avoir accès à des postes dans l’administration du pays voire au niveau du rectorat, au détriment des préoccupations qui rongent les étudiants que nous sommes”, a indiqué Louis, Étudiant en Master II.

Remettre l’étudiant au centre des préoccupations de l’université Omar Bongo, tel devrait être le projet du futur ou de la future occupante de ce poste à la tête de la mutuelle de l’UOB.

Articles similaires