Test PCR et Carnet de vaccination : le trafic s’accentue, le COPIL appelé à réagir

 Test PCR et Carnet de vaccination : le trafic s’accentue, le COPIL appelé à réagir
Récemment, la brigade du COPIL a mis la main sur environ 207 personnes en possession de fausses cartes de vaccination, d’autorisations de circulation et de faux Tests PCR. Parmi lesquelles on pouvait dénombrer des personnes positives à la COVID-19 mais dont les Tests PCR marquaient négatives. Une rafle effectuée par la brigade mixte lors de ses contrôles.

Sur les 207 personnes qui ont été contrôlées, neuf (9) Tests ont été positifs, sept (7) fausses attestations de vaccination et dix-neuf (19) fausses cartes de vaccination ont été découvertes. C’est dire donc combien la gestion voire le système de délivrance de ces documents est défaillant sinon coupables d’avoir à son sein, des personnes qui favorisent ce trafic. Et selon des sources anonymes, de nombreux agents du COPIL seraient impliqués dans ce trafic.

D’ailleurs, si ce n’était le cas, comment des simples citoyens pourraient obtenir des faux documents liés à la COVID-19 avec les signatures et cachets que cela nécessite ? Pour Dr. Rick Lauvien Engouang, Coordinateur de la Brigade Mixte Copil, cette forme d’incivisme nuit au travail herculien effectué sur le terrain par les autorités pour contenir cette pandémie. Et en interne, des dispositions seraient prises afin d’enquêter en interne pour interpeller les agents véreux qui se livreraient à ce trafic.

Au moment que le COPIL multiplie les actions sur le terrain et lutte depuis deux ans à réduire les conséquences de la COVID-19 au Gabon, il est dommage de constater qu’une certaine frange de la population préfère enfreindre volontairement les mesures et se livre à du trafic. Le COPIL est donc ici appelé à réagir rapidement.

Articles similaires