Test du Microsoft Surface Duo : un concept plaisant, un produit déficient

 Test du Microsoft Surface Duo : un concept plaisant, un produit déficient
Avec le Surface Duo, Microsoft tente d’inventer le mobile de demain. Avec ses deux écrans reliés par une charnière, le Surface Duo est un appareil hybride entre smartphone et tablette. À 1549 ou 1649 euros, il ne risque néanmoins pas d’arriver dans votre poche de sitôt.

Près de deux ans après son annonce et plusieurs années après l’échec de Windows Phone, Microsoft est de retour sur le marché du smartphone. Le géant de Redmond, qui n’a jamais réussi à rencontrer le succès dans ce secteur, mise sur un concept nouveau pour se différencier du reste du marché. Son idée est assez simple : pourquoi pas relier deux écrans entre eux afin de permettre aux utilisateurs les plus productifs de faire deux choses à la fois, comme s’ils possédaient deux appareils ?

Conscient du risque engendré par une telle idée, Microsoft se veut très prudent avec ce nouvel essai. Le Surface Duo est un appareil expérimental, à la frontière du smartphone et de la tablette, et ne se destine qu’aux geeks, ceux conscients de toutes les limitations imposées par une première génération. Il faut dire qu’à 1549 euros (128 Go) ou 1649 euros (256 Go), Microsoft a trouvé une solution simple pour faire fuir le grand public.

Deux écrans, à quoi ça sert ?

Avant de vous donner notre avis sur ce produit (et de vous faire part de notre immense déception après dix jours à ses côtés), il nous semble important de revenir sur quelques-unes des caractéristiques du Surface Duo. Ce type de produit étant tout à fait nouveau, vous devez d’abord savoir comment il fonctionne pour mieux comprendre nos critiques.

Le Surface Duo dispose de deux écrans de 5,6 pouces (OLED, au format 4:3). Ces derniers sont reliés par une charnière physique qui, contrairement à celle que l’on retrouve dans un smartphone pliant comme le Galaxy Fold, peut se retourner des deux côtés. Cela permet, quand le smartphone est « refermé », d’avoir les deux écrans pliés vers l’intérieur. Ils sont donc complètement protégés dans votre poche. Dans le sens inverse, les deux écrans sont visibles des deux côtés. L’utilisateur peut donc en choisir un et l’utiliser (il est impossible d’allumer les deux écrans en même temps, ce qui est un peu dommage). Cette charnière permet aussi de plier le Surface Duo comme une tente pour, par exemple, le poser sur une table et regarder un film Netflix. Elle est vraiment solide et offre une sensation plaisante, on se sent en confiance avec ce produit.

À l’utilisation, le Surface Duo ne tente pas vraiment d’utiliser ses deux écrans pour proposer une expérience unifiée. Chaque écran dispose de sa propre page d’accueil, ce qui vous permet de lancer une application différente sur chacun d’entre eux. Grâce à des gestes assez simples (en faisant glisser l’indicateur en bas de l’écran), on peut passer une application d’un écran à un autre ou, si on le souhaite, la mettre sur les deux écrans en même temps en glissant l’application au milieu (la charnière cachera un bout de l’écran, ce qui n’est vraiment pas très joli).

Articles similaires