Sessions Criminelles à Port-gentil: 26 dossiers sur 45 sont des cas de viols sur mineur(e)s

 Sessions Criminelles à Port-gentil: 26 dossiers sur 45 sont des cas de viols sur mineur(e)s
Le viol sur mineur(e) serait-il maintenant devenu un acte banalisé dans notre pays? Cette question taraude l’esprit de chaque observateur de la société civile, au point où même les associations de défense des droits des enfants semblent être dépassées par ce qui se passe actuellement dans plusieurs localités.

En effet, il n’est plus rare au Gabon de passer une semaine sans qu’une affaire de viol sur mineur(e) ne fasse la Une des journaux nationaux.  Une situation qui devrait interpeller les autorités compétentes. À Port-Gentil par exemple, les sessions criminelles en cours révèlent que 45 dossiers à évacuer, 26 seraient des cas de viols commis sur des mineur(e)s.

Un nombre qui en temps normal devrait plus que jamais tirer une grande sonnette d’alarme au moment où notre pays s’est engagé depuis des années à faire de la protection des enfants l’une de ses priorités auprès des organismes internationaux.

OPHS

Articles similaires