Sat Con Vs Canal + : le classico des chaînes de télévision cryptées au Gabon

 Sat Con Vs Canal + :  le classico des chaînes de télévision cryptées au Gabon
L’opérateur Sat Con, accusé de piratage par Canal+, bénéficie-t-il de certaines accointances stratégiques qui lui permettent de narguer son concurrent ? C’est la question que s’est récemment posée le Chef de la délégation du groupe Canal + International qui n’en peut plus de voir Satcon violer la loi gabonaise sur les droits d’auteur et les droits voisins en matière en matière d’alimentation des chaînes de télévision cryptées.

Il semblerait que Sat Con ne craigne plus les sanctions des autorités gabonaises compétentes. “Nous sommes venus ici à Libreville pour rencontrer la HAC et lui soumettre à nouveau la problématique du piratage qu’on subit par un opérateur de la place qui est assez connue, Satcon, et de voir comment la HAC pouvait nous conseiller et nous aider dans la démarche de lutte contre ses actes de piratage», a expliqué Jean Joseph RAMOS.

Sauf que, là aussi, la HAC  admet un certain laxisme dans l’application des sanctions à l’endroit du fournisseur local Sat Con.  “Les décisions que la Haute autorité prend doivent être mises en application par l’Aninf en ce qui concerne les médias classiques, et par l’Arcep pour ce qui concerne les médias portés par le numérique. Or, il se trouve que lorsque ces décisions sont prises par la HAC, ces partenaires traînent malheureusement le pas», a souligné Jean-François Mouwaka Ngonga, conseiller-membre et porte-parole de la HAC.

Toutefois, le porte-parole de la HAC a indiqué au chef de la délégation de Canal + International de s’adresser dans le même temps, à l’organe censé traiter la question du piratage des chaînes de télévision cryptées.

Articles similaires