Santé : des antirétroviraux périmés distribués aux personnes vivant avec le VIH au Gabon

 Santé : des antirétroviraux périmés distribués aux personnes vivant avec le VIH au Gabon
C’est assurément un scandale dont aurait dû se passer les autorités sanitaires gabonaises si elles n’avaient pas concentré leur attention absolue sur la pandémie de la Covid-19, négligeant la présence d’autres maladies sur le territoire national.

Au cours de l’émission “Ligne directe ” de nos confrères Gabonactu.com, la présidente du Réseau des associations des personnes vivant avec le VIH/SIDA (REGAP+), Mariame Fatou Moussounda Nzamba, a déclaré ouvertement que depuis des mois, les antirétroviraux qui sont distribués seraient périmés depuis juillet de l’année dernière (2020).
« Ça nous donne des grati-grata, des insomnies, des boutons (…) ça nous provoque des maladies opportunistes. Ce médicament là j’ai demandé au ministre de retirer ça… qu’il retire ça car ça nous cause des problèmes. Qu’il remette nos molécules habituelles », a notamment déclaré la présidente du REGAP +.
Les personnes vivant avec le VIH SIDA seraient-elles devenues des cibles à exterminer du territoire national gabonais ? Le ministre de la Santé a quant à lui, exprimé sa consternation tout en promettant une enquête afin que les responsables soient connues et sanctionnés. Pourquoi pas poursuivis en justice ?

Articles similaires