Réforme sur l’attribution des bourses : la moyenne et l’âge sont de retour pour les élèves de Terminale

 Réforme sur l’attribution des bourses : la moyenne et l’âge sont de retour pour les élèves de Terminale
Au Gabon, c’est une annonce qui risque de provoquer encore la colère des élèves du secondaire qui passeront le baccalauréat cette année. Le ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, Pr. Patrick Mouguiama Daouda, a récemment indiqué la mise en pratique cette année académique (2021-2022) de la réforme portant attribution des bourses d’études.

« Si vous voulez suivre une formation dans l’enseignement général, il faudra avoir 10 de moyenne, et être âgé de 22 ans au maximum pour bénéficier de la bourse. Si vous voulez suivre une formation dans l’enseignement technique et professionnel, il faudra avoir au maximum 24 ans à l’obtention du Bac », a-t-il indiqué.

Cette réforme avait déjà fait l’objet d’un mouvement d’humeur général de la part des élèves paralysant l’ensemble des activités pédagogiques des établissements secondaires du pays dans les années antérieures. Pourquoi cette énième tentative au moment où la plupart des élèves en classe de Terminales au Gabon ont passé l’âge de 22 ans voire 24 ans?

Pour rappel, un décret présidentiel dûment signé par le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba en 2011 attribue la bourse d’études à tous les nouveaux bacheliers “peu importe la moyenne et l’âge”. Cet décret ne doit-il pas être abrogé par un autre décret plutôt que par une décision ministérielle ? Ou serait-ce un moyen de saper la politique du Chef de l’État en matière d’égalité de chance et d’équité ?

Articles similaires