Récompenser les Maires des villes insalubres aux voiries dégradées: de qui veut-on flatter l’ego ?

 Récompenser les Maires des villes insalubres aux voiries dégradées: de qui veut-on flatter l’ego ?
C’est devenu depuis quelques années le modèle à suivre dans le Monde de la communication. Des Propriétaires de médias, à la recherche d’une certaine assise auprès des personnalités politiques et élus, ne se privent plus d’organiser des évènements sans véritables objectivité, qui attribuent des trophées de meilleures personnalités dans tel secteur de la vie sociopolitique du Gabon.

Le dernier événement qui fait son bout de chemin, est celui qui consiste à  récompenser des élus municipaux dont les villes croupissent pourtant dans  l’insalubrité et la dégradation des voiries sous le regard impuissant des riverains. L’on se demande alors quel baromètre permet aux organisateurs d’attribuer le prix de meilleur Maire à un élu tandis que les populations se plaignent des poubelles, des herbes, des nids de poules, de la vétusté de plusieurs infrastructures et l’absence des lieux de loisirs.

Certes il faudrait encourager ces élus qui se distinguent par leur dynamisme et leur engagement sur le terrain au service de la population. C’est justement vers cette population de chaque localité qu’il faille se tourner pour obtenir un certain apperçu de ce qu’elle pense du travail effectué par leurs élus.

 ”Il ne s’agit pas de créer des prix ou des trophées pour faire plaisir à des individus incapables d’améliorer les conditions de vie au sein des villes. C’est dû copinage, des appels de pieds. On finira bientôt, chaque propriétaire de média, par créer un événement pour récompenser nos bienfaiteurs”, a conclu le Rédacteur en Chef d’un journal papier.

Articles similaires