Protection de l’environnement: NZILA Leaders en défenseur de la restauration des écosystèmes

 Protection de l’environnement: NZILA Leaders en défenseur de la restauration des écosystèmes

La journée mondiale de l’environnement a eu lieu le samedi 05 juin. Mais pour clore la semaine nationale de l’environnement, la direction générale de l’environnement et de la protection de la nature (DGEPN), a initié ce dimanche 06 juin, l’opération de nettoyage des fleuves, des côtes et des plages du grand Libreville. Notamment les plages de barracuda (Owendo), Sablière (Akanda) et Cactus (Libreville).
Dans cette optique, l’association NZILA Leaders, invitée par la DGEPN, a pu apporter son expertise lord des échanges prévus pour l’occasion. Former les acteurs associatifs sur la nécessité de préserver notre écosystème en s’impliquant dans la protection de la mangrove, Sensibiliser les populations sur la responsabilité environnementale, sont-ce les principaux objectifs qui ont émaillés cette semaine nationale de l’environnement.
Pour l’un des membres du bureau Exécutif de l’association, <La qualité de la vie passe par un environnement sain. cette action était donc la bienvenue; nettoyer manuellement nos plages, c’est lutter contre l’érosion côtières ainsi qu’évaluer le niveau de la mer. nous ferrons bien au delà en respectant les 17 ODD. pour NZILZ Leaders, cette action est en lien avec notre vision pour l’amélioration de la qualité de vie par l’atteinte des objectifs de développement durable. nous espérons rallier plus d’un citoyen à cette noble cause >, a-t-il indiqué.
Au final, l’objectif des nations unies reste de faire en sorte que <cette génération fasse la paix avec la nature>. Car, la destruction de l’environnement est du fait de l’action de l’homme sur la nature, oubliant que c’est aussi une destruction humaine vers laquelle nous nous acheminons.

Articles similaires