Port-gentil en ébullition : les élèves Inspirés par les cours réclament la fin de la grève des enseignants

 Port-gentil en ébullition : les élèves Inspirés par les cours réclament la fin de la grève des enseignants
Ce fût un lundi 22 novembre de toutes les peurs à Port-gentil, surtout en matière d’établissements publics secondaires. Les élèves du Lycée Technique Jean Fidèle Otandault ont décidé hier de prendre le taureau par ses énormes cornes en initiant un mouvement de mécontentement face à la passivité des autorités gouvernementales de mettre fin à la grève actuelle des enseignants.

Aussi, les élèves du lycée technique ont arpenté les voies menant au Lycée Thuriaf Bantsantsa et autres afin de descendre dans la rue pour dénoncer la violation de leur droit à l’éducation. ” Nous sommes fatigués de cette grève et de l’école à double vitesse. Nous disons alors stop, pas d’école pour tous et pas de cours à double vitesse”, indique un élève, visiblement un des leaders du mouvement.

Le ministre de l’éducation nationale, Patrick Mouguiama-Daouda, devrait reconsidérer sa position actuelle et ouvrir la porte des négociations avec la coalition SENA et CONASYSED. Ce mouvement initié par les élèves devrait être reconduit ce jour comme l’affirme un message qui a fait le tour des plateformes WhatsApp des élèves de Port-gentil.

L’inquiétude serait désormais de voir également les apprenants de Libreville et d’autres capitales provinciales d’emboîter le pas.

Articles similaires