Nouveau code du travail : les Députés valident , les yeux désormais tournés vers le Sénat

 Nouveau code du travail : les Députés valident , les yeux désormais tournés vers le Sénat

Le 25 juin dernier, l’Assemblée Nationale réunit, a adopté le projet de réforme sur le Code du travail gabonais porté par le ministre du travail et de la fonction publique, Madeleine BERRE. Si les centrales syndicales considèrent cette réforme aliénante et oppressante pour le travailleur Gabonais, les députés ont jugé ladite réforme “juste et légale “.

En effet, les syndicalistes affirment que << la mouture transmise au Parlement n’est pas le fruit du consensus qui a prévalu lors des travaux d’Angondjé>>. Pourtant, le membre du gouvernement assure le contraire. Mieux, plusieurs innovations ont été prises en compte lors de l’élaboration tripartite de ce projet de réforme. Par exemple, ledit Code “rapproche le monde de la formation professionnelle du monde de l’emploi (articles 90 à 115) ; protège des mesures de suspension abusive des contrats (articles 54 et 64)”.

Le Sénat va-t-il adopté ledit projet de réforme du Code de travail ? C’est désormais vers la Haute Chambre du Parlement que les populations, les syndicats et le gouvernement ont les yeux rivés. Si certains médias ont attribué à la Présidente de cette institution une posture partisane, rien n’est pourtant fait de ce côté. Les carottes seraient loin d’être cuites.

Articles similaires