Nonobstant le prêt accordé, le FMI met en garde les autorités gabonaises

 Nonobstant le prêt accordé, le FMI met en garde les autorités gabonaises

Le 28 juillet 2021, le conseil d’administration du fonds monétaire international (FMI) a accordé au Gabon un prêt de 553,2 millions de dollars soit 307 milliards de francs CFA dans le cadre du Mécanisme élargi de crédit (MEDC). Un accord triennal dont 115 millions de dollars soit 63,9 milliards de francs CFA seraient décaissés incessamment afin de soutenir les différents projets de relance économique. Le reste , de façon progressive durant les trois prochaines années.

Toutefois, les autorités qui se réjouissent d’être parvenues à un accord avec le FMI, feraient mine de saper la mise en garde du directeur par intérim de l’institution, <<des efforts doivent être consentis pour réduire la dette publique gabonaise qui culmine à 6426,4 milliards de francs CFA. Et le FMI veillera à sa réduction une fois la crise sanitaire passée, car sans efforts réels, la seconde tranche ne pourra être obtenue>>, a indiqué Mitsuhiro Furusawa.

Pour rappel, la dette publique du Gabon est en hausse de 14,6%  au terme des trois premiers mois de l’année 2021, comparativement à l’année précédente. Et déjà, le risque de voir une dette atteindre le montant historique de 7000 milliards de francs CFA fait craindre des lendemains difficiles pour une population de 2 millions d’habitants dont le niveau d’endettement par gabonais est estimé à 276,6 dollars US.

Articles similaires