Marine Marchande : Fidèle Angoué MBA désormais sur un siège éjectable ?

 Marine Marchande : Fidèle Angoué MBA désormais sur un siège éjectable ?
Contrairement aux éloges médiatiques dans lesquels ce sont lancés certains confrères pour blanchir l’habit noir, il en ressort qu’à la Direction Générale de la Marine marchande nationale, la réalité serait toute autre. C’est du moins ce qu’ont démontré hier les agents grévistes réunis autour du Syndicat national de la marine marchande (SYNAMA).

En effet, ce mardi 08 février, via leur porte-parole Serge Alain Moussounda, et à l’issue d’une assemblée générale, les agents ont décidé d’une grève générale illimitée tout en fermant à l’aide de cadenas l’ensemble des bureaux de la direction générale d’Owendo, indique le porte-parole.

« Le syndicat de la marine marchande a décidé ce matin de fermer les bureaux pourquoi ?,  parce que depuis un bon bout de temps, nous avons écrit à notre hiérarchie qui est restée muette. Dans ces courriers, il était question que nous puissions nous asseoir autour d’une table afin de trouver des solutions à certains problèmes qui minent la maison », a fait savoir Serge Alain Moussounda.

Les agents qui réclament ”quatre trimestres d’arriérés de frais de visite et un trimestre de primes de rendement”, s’étonnent également de ce que une certaine presse veuille faire croire à l’opinion nationale et internationale que tout va pour le mieux à la Marine marchande nationale. Or, il n’en serait rien, d’après les grévistes, qui fustigent l’oreille sourde du directeur général malgré les nombreux courriers qui lui auraient été adressés.

Annoncé comme l’homme qu’il fallait à la place qu’il faut, va-t-on de nouveau vers un échec de gestion à la tête de cette administration hautement stratégique pour l’économie de notre pays, notamment dans le cadre du Programme d’Accélération de la Transformation ?

OPHS

Articles similaires