Lycée Technique Fulbert Bongotha de Moanda: le Proviseur est-il devenu un tyran ?

 Lycée Technique Fulbert Bongotha de Moanda: le Proviseur est-il devenu un tyran ?
Que se passe-t-il donc au Lycée Technique Fulbert Bongotha de Moanda situé dans la province du Haut-Ogooué ? La question est désormais sur toutes les lèvres des habitants de la ville minière. En effet, il semble désormais exister au sein de ce Lycée, un climat de terreur et de dictature mis en place par l’actuel proviseur, Samuel Okologo, qui y règne en Roi soleil.

Tout le monde y passerait, aussi bien le corps professoral, les membres de l’administration, que les parents d’élèves et les apprenants eux-mêmes. ” Langage irrespectueux et insolent, aucun respect pour les parents d’élèves ni pour les enseignants qui sont ses collaborateurs. M. Samuel Okologo se targue d’être au-dessus même du Délégué d’Académie Provincial. Et pour si peu que les enfants qui habitent loin du lycée arrivent en retard, ils passent au moins trois heures de temps sous le soleil. Ça fait deux fois que ma fille est d’ailleurs victime d’insolation. Est-ce normal ? ”, s’est insurgé une mère d’élève de Seconde.

Des supplices psychologique et physique seraient le pain quotidien des élèves du lycée technique de Moanda. Le proviseur se serait donné pour mission d’imposer une certaine rigueur aux apprenants, sauf que celle-ci est apparemment mal appliquée par lui-même. ” On ne peut pas gérer un établissement dans un climat dictatorial”, a commenté un élève.

Pour l’équilibre de l’information, notre rédaction rentrera en contact dans les jours à venir avec le proviseur afin de recueillir son avis sur ces accusations portées à son encontre.

OPHS

Articles similaires