Libreville : les poubelles prennent le contrôle et font la loi

 Libreville : les poubelles prennent le contrôle et font la loi
Mairie centrale, mairies d’arrondissements, c’est toute la municipalité de Libreville qui se retrouve depuis des lustres à lutter contre l’insalubrité qui gangrène les artères de la capitale gabonaise et de plusieurs autres villes du pays. Depuis le départ prématuré de l’entreprise Averda, les choses vont de mal en pis.

Les voiries de Libreville sont désormais jonchées de poubelles et de tas d’immondices. Des détritus qui font plusieurs jours avant d’être ramassés par les éboueurs des sociétés qui peinent à satisfaire à leur tâche. ” On vit désormais dans les poubelles. Les Carrefours sont envahis de déchets qui s’entassent en longueur de journées. Mais on va encore faire comment ? C’est ça le Gabon”, a réagi un riverain.

NZENG AYONG, Awendjé, Beau séjour, IAI, Rio,les Akébés, les Pks, la liste est longue et les images sont tristes. Les chiens et les rats sont devenus les voisins des usagers et femmes commerçantes aux abords de la voie. Un mois après avoir délégué la gestion de ramassage et de collecte d’ordures aux mairies d’arrondissements, le ministre d’État, ministre de l’intérieur, Noël Lambert MATHA, se ronge certainement les doigts.

Comment venir à bout de l’insalubrité dans Libreville et les autres capitales provinciales ? Cette question qui relève d’une préoccupation majeure devrait également interpeller le plus haut sommet de l’État, à savoir le Président de la République, Ali BONGO ONDIMBA.

Articles similaires