L’habillement “osé” des femmes : une invitation aux viols ?

 L’habillement “osé” des femmes : une invitation aux viols ?

Selon la langue de Molière,  l’habillement désigne la ” Façon, manière de s’habiller, l’ensemble des vêtements dont on est vêtu”. C’est donc dire que la langue française reconnaît qu’il existe plusieurs types de vêtements ou d’habits aussi bien chez les hommes que les femmes.

Avec la Modernité et selon l’évolution sociétale de Chaque espace ou région, l’habillement a connu lui-aussi des évolutions. Mais la plus importante reste jusque-là une évolution sinon une révolution de la mentalité des hommes, à parfaire. L’apparence, un précepte sur laquel se basent les personnes pour juger autrui.

Et à ce sujet, l’habillement de la femme est ce qui semble le plus jugé par les Humains. Selon les stéréotypes, certaines sont qualifiées de femmes aux cuisses légères ou de mauvaises mœurs, d’autres sont accusées de favoriser la perversité des esprits,  donc de corrompre les jeunes filles. S’habiller de façon osée ou vulgaire, est-ce inviter au viol sur sa personne ? Autrement dit, est-ce que l’habillement vulgaire donne-t-il le droit à l’homme de violer une femme?

Pour le commun des Humains, Lorsqu’une femme s’habille d’une certaine façon, elle est rapidement cataloguée de fille facile. Cela est généralement dû à la limite assez floue entre le sexy et le vulgaire. En mode, elle assez facile à franchir et peut être source de bien des maux. Il s’agit par exemple de robe à la fois courte et moulante;  Des habits dos nu, de couleur vive et imprimée;  de décolletés et d’habits transparents. 

Pour nombreux, cette façon de s’habiller est en marge des codes de la société. Pour autant, est-ce une autorisation donnée aux hommes de violer les femmes qui s’habillent de la sorte? La question taraude et divise toujours autant au regard des débats que cela suscite à travers plusieurs pays du monde. Les mouvements de féministes en ont d’ailleurs fait une thématique essentielle dans la lutte qu’ils mènent et les causes qu’ils défendent.

Articles similaires