l’Excellente Performance de GSEZ

 l’Excellente Performance de GSEZ
Gabon spécial Économic Zone vient de dresser un rapport exhaustif et chiffré de ses performances réalisées ces derniers mois. L’Entreprise a, cette année et ce de janvier à juin, réussi à accroître sa production et à entrevoir une série de travaux qui viendront encore renforcer sa notoriété.

S’agissant de la Zone Économique Spéciale de Nkok, elle a augmenté ses exportations en 2022. En effet, 17000 conteneurs EVP exportés de janvier à juin 2022 contre 12 730 sur la même période en 2021. Soit une
augmentation de 34%. Ce qui a emmené son volume d’exportation à 331 000 m3 de janvier à juin 2022, soit une augmentation de 21% comparée à la même
période l’année dernière.

Ce qui équivaut à environ 108 milliards de FCFA d’exportation de janvier à juin 2022, une augmentation de 55% par rapport à 2021. La GSEZ se veut une entreprise citoyenne, ce qui veut dire qu’elle contribue à la bonne marche du développement du pays à travers les taxes qu’elle paye. C’est en cela que plus de 9,4 milliards de FCFA de taxes ont été payées au gouvernement sur le 1er semestre 2022 soit une
augmentation de 83%, si on se réfère au rapport de l’an dernier.

Nkok ne va pas s’arrêter là, elle va encore développer d’autres secteurs d’activités comme des projets majeurs dont les travaux de construction sont
en cours ; une usine de fabrication de chaussures en plastique ; une raffinerie d’or ; deux grandes usines
de contreplaqués (3ième transformation), dont l’une sera l’une des plus grandes du continent et la création d’un
port sec. Tout cela par la Zerp de Nkok.

Ikolo par exemple, 4 usines sont d’ores et déjà en fonctionnement, dont 3 usines de bois de sciés. La première entreprise installée dans la ZIS d’Ikolo, spécialisée dans la production de feuilles de placage d’Okoumé.
L’usine a déjà exporté son premier conteneur de feuilles de placage, le 23 mars 2022.

Même à La ZIS de MPASSA-LEBOMBI, la GSEZ affine ses structures. Avec décret récemment validé par le gouvernement, il y a une usine de bois scié déjà opérationnelle, et deux autres usines spécialisées dans le placage seront opérationnelles au 3ème trimestre de l’année en cours.

Ces différents projets qui sont en train de voir le jour un peu partout dans le Gabon permettront à la GSEZ de créer près de 3000 emplois et
davantage de recettes pour l’Etat d’ici la fin de l’année 2022.

Tous ces chiffres montrent la performance de la GSEZ au Gabon, une entité qui ne fait pas développer l’industrie en terre gabonaise, mais aussi créatrice d’emplois. La GSEZ veut être une entreprise citoyenne qui participe au développement du Gabon dans tous les secteurs où elle entreprend.

CMM

Articles similaires