Les panthères handball en préparation tirent le ”diable par une grande queue”

 Les panthères handball en préparation tirent le ”diable par une grande queue”
En stage de préparation actuellement avec les panthères handball à Libreville et pas en France ni à Dubaï pour la CAN 2022, le coach adjoint Jean Pierre Etoughé a été invité dans le magasine ”Grand Sports” (lundi 20 Juin) diffusé sur Gabon première afin de situer l’opinion sur l’état d’esprit qui prévaut au sein de la tanière et les conditions de préparation des joueurs.

Avec une fédération aux abois, quasiment avec aucun budget de fonctionnement, le coach ne sait plus où donner de la tête pendant que le ministre de tutelle a pourtant effectuer une longue ”croisière” pour Cuba. ”Je suis à Libreville depuis trois semaines et je regarde ce qui se fait. Certains joueurs sont pris en charge par la fédération gabonaise de handball. Dans le même temps, plusieurs de nos handballeurs viennent en taxi et ils y rentrent également en taxi…l’objectif du président fédéral est d’aller à la coupe du monde de handball mais les moyens de préparation de la sélection nationale font largement défaut. Nous sommes obligés de s’adapter aux conditions de travail et d’hygiène pas souvent facile. Nos handballeurs s’entraînent chacun depuis sa maison et ils ne sont pas en casernement quelque part dans un hôtel”, a indiqué Jean Pierre Etoughe. Entre temps, c’est finalement le 25 juin que l’équipe ralliera le Maroc pour pour 3 jours de stages plutôt que les dix qui étaient prévus. OPHS

Articles similaires