Les fantômes du Stade de l’Amitié de Libreville”, Nephtali Malick dévoile le triste décor du Stade d’Angondjé

 ”Les fantômes du Stade de l’Amitié de Libreville”, Nephtali Malick dévoile le triste décor du Stade d’Angondjé
Tandis que le Ministre des Sports gabonais, Franck Nguéma, a diffusé il y a quelques jours des images des stades de Franceville, Angondjé, Oyem et Port-gentil totalement assainis, à la suite d’un reportage de France 24, dénonçant justement l’abandon desdits stades, à part celui de Franceville (le seul aux normes internationales praticable à ce jour au Gabon), certains compatriotes ont décidé de s’y rendre sur place pour vérifier la véracité des images diffusées par le ministre.

Nephtali Malick, blogueur gabonais, qui s’illustre dans des micros trottoirs, a décidé alors d’aller sur le terrain, précisément au stade Sino gabonais d’Angondjé, encore appelé le stade de l’amitié de Libreville. Triste sont les images. Contrairement à celles qui dateraient de depuis 2019 diffusées par le Ministre des Sports gabonais Franck Nguéma.

Une trentaine de bus laissés à l’abandon à l’extérieur du stade, des tribunes qui commencent sérieusement à se dégrader du fait de leur non utilisation, de la saleté qui traine, une pelouse mal entretenue, etc. ” Les fantômes du stade de l’amitié” ont remplacé les cris de joie des Panthernautes et les larmes de Pierre Emerick Aubameyang. L’infrastructure qui pourrait pourtant servir pour de nombreuses activités scolaires, culturelles et autres, tombe dans l’oubli. Franck Nguéma, ministre des sports, est donc ici pointé du doigt. Où est passé l’argent pour l’assainissement des stades?

OPHS

Articles similaires