Les Employés de l’ex Compagnie aérienne Afric Aviation ”tirent le diable par la queue”

 Les Employés de l’ex Compagnie aérienne Afric Aviation ”tirent le diable par la queue”
Près de quatre (4) ans déjà que les que la flotte d’avions de la compagnie aérienne Afric Aviation ont cessé leurs activités et que les moteurs se sont tuent. Mais là n’est pas le problème. En effet, aujourd’hui, ils seraient plus de 180 ex employés dispersés entre Libreville et Port-gentil qui sont toujours en attente de paiement de leurs droits, des déflatés pères et mères de familles qui sont réduits à la mendicité.

Une situation qui serait elle aussi, liée à une dette de l’État vis-à-vis de la compagnie, qui s’élèverait à hauteur de plus de 1 800 000 000 de francs CFA.

Pour rappel, Afric Aviation a mis les clés sous la porte en mai 2017 avec d’être liquidé définitivement en 2018; ceci sans que les agents n’eussent perçu en retour une quelconque compensation en guise de droits. À cette époque, le liquidateur Jean Sylvio Koumba, promettait une régularisation de la situation dans les meilleures délais, sauf que cela fait aujourd’hui près de 4ans que les ex Employés continuent de broyer du noir. Certains sont d’ailleurs passés de la vie à trépas sans jouir du fruit de leur travail.

Pourtant, selon plusieurs sources proches du dossier, Afric Aviation figurerait parmi les entreprises locales auprès desquelles l’État est entrain de payer sa dette intérieure. Pourquoi donc un tel silence notoire ? Pourquoi les ex Employés n’ont aucune information concernant le paiement de leurs droits ? Le liquidateur est-il vraiment concerné par les turpitudes auxquelles font face les ex Employés ? Qui pour mettre fin à leurs souffrances ? Autant de questions qui taraudent l’esprit des observateurs et des ex agents.

OPHS

Articles similaires