Les chrétiens et les bars à Libreville : Dieu soit loué !

 Les chrétiens et les bars à Libreville : Dieu soit loué !
Nouvelle mode, Nouvelle tendance, désormais à Libreville, capitale du Gabon, nul besoin d’être surpris d’entendre de la musique dite chrétienne être jouée dans les bars. Il semblerait que cela soit devenue sinon elle est depuis belle lurette, la volonté du Christ.

Louanges,  adorations, prières,  tout y passe. Ceux des chrétiens qui ont longtemps incriminés les personnes qui fréquentent les bars à Libreville, au Gabon, pays où l’on consomme le plus d’alcool en Afrique, semblent s’être résiliées. “C’est pour toucher les âmes, et on doit aller où les âmes sont, peu importe l’endroit “, a déclaré une chantre de l’éternel.

Qui sont les personnes qui sifflent la bière nationale le dimanche après l’église ? La prolifération des églises semble évoluer avec celle des bars et autres débits des boissons dans la capitale gabonaise. “Derrière un bar se cache une église, tout comme à côté d’une église il y’a un bar . Les chrétiens et les bars, Dieu soit loué “.

Mais pourquoi donc nier l’évidence ? Les chrétiens aiment s’ambiencer, “nzembi bibouè”. Certainement la nécessité de se donner bonne conscience au moment de prêcher la parole. Peut-on réellement parler de ce dont on ignore et que l’on a jamais expérimenté ?

Articles similaires