Les Assélé ont dit…

 Les Assélé ont dit…
Dans le conflit qui oppose le Père , Jean Boniface Assélé, Président Fondateur du CLR, à sa fille, Nicole Assélé, l’on ne sait plus à quel saint se vouer pour comprendre ce qui se passe dans ce parti de la majorité républicaine et donner raison à l’un ou à l’autre. Mais de ce que l’on sait, il pourrait s’agir simplement de prendre les règnes du parti, ce que Boniface Assélé aurait flairé dans les intentions de sa propre fille, décidant alors de l’exclure définitivement de son parti sans attendre la tenue d’un congrès.

Ils ont dit….

“Le Centre des libéraux réformateurs ( CLR ) n’est pas décédé,  c’est même le parti le plus vivant.  Le CLR vit, il vit très bien. Nicole c’est ma propre fille, mais elle ne me respecte pas, elle ne respecte pas mes décisions, elle se croit au-dessus du parti”

Jean Boniface Assélé, Président Fondateur du Centre des libéraux réformateurs (CLR)

”Il n y a pas de problème entre Nicole Assélé et monsieur Jean Boniface Assélé, père et fille. J’aime mon père et je le redis et je lui dois beaucoup de respect et je ne  lui manquerai jamais de respect. Mais il y a juste un problème de compréhension des textes au niveau du parti”

Nicole Assélé

OPHS

Articles similaires