Le Vaccin Johnson&Johnson pas si fiable que ça

 Le Vaccin Johnson&Johnson pas si fiable que ça

<<Risque accru de développer le syndrome de Guillain-Barré>>, après avoir été vacciné par le Johnson&Johnson , c’est ce que rapporte l’agence américaine du médicament. Le lundi 12 juillet, ladite agence mettait en garde les experts sanitaires sur l’existence d’un risque “accru” de développer les symptômes de ce rare dysfonctionnement neurologique après l’administration des doses de vaccin Johnson&Johnson aux patients.

Selon nos confrères de BFMTV, “Les autorités sanitaires américaines ont identifié 100 cas rapportés de personnes ayant développé le syndrome de Guillain-Barré, sur près de 12,5 millions de doses administrées de ce vaccin. Sur ces 100 cas, 95 étaient graves et ont requis une hospitalisation. Une personne est morte”. La preuve que les cas sont toutefois très rares. Et à l’heure actuelle, aucun vaccin ne semble présenter un niveau d’efficacité à hauteur de 100%.

C’est quasiment impossible à atteindre avec un virus qui ne cesse de muter et devenir de plus en plus contagieux et morbide. Pour rappel, le syndrome de Guillain-Barré touche particulièrement les nerfs périphériques, qui entraîne une faiblesse voire une paralysie progressive. Celle-ci débute généralement au niveau des jambes en remontant vers les muscles de la respiration, les nerfs de la tête et du cou.

Mais bien que ce risque accru existe, interdire son usage serait totalement un coup dur pour de nombreux pays à travers le monde qui attendent l’aide promise par les États-Unis, notamment les doses de ce vaccin.

Articles similaires