Le mauvais usage des réseaux sociaux : un danger pour la jeunesse gabonaise

 Le mauvais usage des réseaux sociaux : un danger pour la jeunesse gabonaise
Dépravation des mœurs, une expression devenue récurente ces dernières années dans notre pays, est en même temps devenue le mal sociétal de notre pays le Gabon. C’est surtout un comportement dénaturé qui laisse sans voix et fait naître un questionnement assez grand.

Avec l’arrivée des réseaux sociaux et des nouveaux moyens de communication, l’autorité parentale à vite été bafouée, comme jetée à la poubelle de Mindoubé. Tout le monde est désormais connecté. Les réseaux sociaux sont venus rompre le lien familial entre parents et enfants. Mettant en mal la cohésion d’antan.

Désormais, l’instruction est l’affaire de Facebook, instagram et même de Tiktok. Mais entre images obscènes, langage inapproprié et exhibition, une partie de la jeunesse gabonaise est en pleine déclinaison.

Depuis quelques jours malheureusement, sur la toile, le spectacle de deux enfants faisant des directs avec des contenus insultants, est devenu virale. Si de telles sorties suscitent beaucoup de rires, l’on se demande pourtant ou sont leurs parents. Comment ces enfants sont-ils parvenus à obtenir un smartphone ?

Offrir à un enfant de moins de 15ans un téléphone androïd et ne pas le surveiller par la suite est un risque majeur à ne pas prendre. Surtout au moment où les autorités s’évertuent à faire de l’usage responsable des réseaux sociaux chez les jeunes un sujet important.

Si l’école est le lieu de formation et d’éducation, elle n’est la qu’en soutien à ce qui se fait à la maison. Et si les parents sont démissionnaires, la rue malheureusement, se chargera de façonner la future génération.

OPHS

Articles similaires