L’agresseur d’une octogénaire à Franceville condamné ”seulement” à 8mois dont 3 mois ferme, 5 mois avec sursis et à une amande de 2,7 millions

 L’agresseur d’une octogénaire à Franceville condamné ”seulement” à 8mois dont 3 mois ferme, 5 mois avec sursis et à une amande de 2,7 millions
Nous sommes à Franceville au quartier Dialogue, dans la nuit du 30 mars 2022, quand Ousmane Abdraman Zene, décide aux environs de 21heures de s’introduire dans la concession de dame Delya où elle vit avec sa mère en escaladant la barrière pour régler ses comptes à cette dernière dont il serait l’ex conjoint. Mais il finira par agresser sauvagement la mère (Ognobouo Simone) et s’en prendre un tout petit peu à Dame Delya.

Les faits décrits par Arnauld Poubou, fils de la maman agressée :

Dans la nuit du 30/03/2022 aux environs de 21h, Ousmane s’est introduit dans la concession de ma grande sœur Delya(la fille de la victime) en escaladant la barrière et a cherché par tous les moyens à défoncer la fenêtre de la chambre sans y parvenir. C’est ainsi que ce dernier a brutalement cassé la porte centrale en menaçant de mort ma grande sœur. Après quelques instants de colère,il a saisi un couteau de cuisine pour commettre son forfait en la tappant avec des couteaux et des objets qui ont des pointes. Après celà, il est revenu dans la maison cassé tout dans la maison tout en apportant près de 1.500 000f avec lui.

Ma grande sœur et ce monsieur ne sont plus ensemble depuis plusieurs mois car il ne s’occupe plus des quatre (4) enfants qu’ils ont eu ensemble et il est très violent. C’est  ainsi qu’elle a essayé de se reconstruire en ayant une autre relation avec un autre homme mais en apprenant cela, Ousmane a fait suivre et surveiller ma grande sœur ,son nouveau copain et son premier fils.

Si j’écris ce texte c’est parceque j’estime que la justice a failli face à cette situation car son verdict n’est pas très correct, confie Arnauld. En effet, jugé récemment, Ousmane Abdraman aurait été condamné à 8mois de prison, 3mois avec sursis et avec amande de 2 millions pour la mère octogénaire  et 700 000Mille  pour Dame Delya.

Pour Arnauld, Ousmane Abdraman aurait dû être jugé pour 4 faits: violation de domicile, Utilisation d’arme blanche , Espionnage et menaces de mort. C’est donc un verdict qu’il juge insatisfaisant et en appel aux autorités compétentes et Ongs qui œuvrent pour le respect des Droits de la femme.

Propos recueillis par OPHS sur le mur de Arnauld Poubou

Articles similaires