« La prise en charge d’une personne décédée de la COVID-19 »

 « La prise en charge d’une personne décédée de la COVID-19 »
Libreville le, 15 Décembre 2021 – « La prise en charge d’une personne décédée de la COVID-19 » a été le thème principal de l’atelier de sensibilisation des responsables des maisons des pompes funèbres et thanatopracteurs, tenu ce mercredi 15 décembre 2021 au siège du Copil Coronavirus sis à la chambre de commerce.

Coordonnée par Madame Nzenze Léa Florence, Responsable de la sous-commission WASH du Copil Coronavirus, cette séance visait à apporter des réponses aux interrogations liées à la manipulation des corps des personnes décédées de la COVID-19.


Au cours de la rencontre, certaines préoccupations ont été soumises par les participants notamment celles liées au manque d’informations fiables, au coût des équipements de protection individuelle et intrants ainsi que la mise à disposition du protocole de prise en charge des décédés de la COVID-19.
Tout en félicitant l’initiative de cette rencontre prise par la Coordination Technique du Copil Coronavirus, les thanatopracteurs ont pris l’engagement de revoir certaines mesures qui soulageront la population.
Il convient de souligner que la prise en charge d’un corps COVID-19 n’implique aucune disposition particulière différente des autres cas de décès. A cet effet, la non prise en charge de ces corps et la mise en place de taxes supplémentaires imputables aux familles et pratiquées par certaines maisons de pompes funèbres, ne saurait se justifier.

Articles similaires