Huawei gagne son procès contre Chanel, qui l’accuse d’avoir copié son logo

 Huawei gagne son procès contre Chanel, qui l’accuse d’avoir copié son logo
En 2017, Huawei a déposé un nouveau logo, qui n’a pas plu au service juridique de Chanel. Après un premier jugement en faveur du constructeur chinois et un appel, le tribunal de l’Union européenne a tranché. Il n’y a pas de plagiat. 

On accuse souvent les marques chinoises de copier Apple et Samsung, Chanel va plus loin et accuse Huawei de lui voler son identité. Dans un article, la BBC nous apprend que l’entreprise française tente désespérément depuis 2017 d’empêcher Huawei d’utiliser un logo qu’il a déposé la même année, sous prétexte qu’il s’agit d’un plagiat de son propre logo. Pour le tribunal de l’Union européenne (UE), le constructeur chinois est dans son droit. 

Une légère ressemblance 

Selon Chanel, le nouveau logo de Huawei est une copie du sien. Selon la justice européenne, qui semble s’être penchée sérieusement sur la question, «le logo de Chanel a des courbes plus arrondies, des lignes plus épaisses et une orientation horizontale, alors que l’orientation du logo Huawei est verticale.» 
Pour la deuxième fois (un premier jugement avait tranché en faveur de Huawei en 2019), le tribunal de l’UE prend la défense du constructeur chinois. 

Que va-t-il désormais se passer ? Selon la BBC, Chanel peut encore faire appel pour empêcher Huawei d’utiliser ce logo, ce qui figerait les plans de l’entreprise pour encore quelques années.
Si Chanel décide de laisser tomber, Huawei devrait pouvoir utiliser son nouveau logo sur ses produits, s’il le souhaite. À notre connaissance, la marque n’a jamais dit quelles étaient ses intentions avec ce logo. 

Articles similaires