Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda : seulement 7% d’engagements tenus

 Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda : seulement 7% d’engagements tenus

L’heure du bilan semble avoir sonnée pour le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et son Gouvernement, un an après sa nomination à ce poste. Dans un rapport élaboré conjointement par Mays Mouissi et Harold Lecka, il en ressort que sur 45 engagements pris par Rose Christiane Ossouka Raponda à la tête du gouvernement, seulement 3 réalisations concrètes ont été entérinées, soit seulement 7% des engagements pris toute une année.

Selon toujours ledit rapport, 17 engagements seraient en cours de réalisations. Sauf que tant que cela n’est pas entériné, il ne faut jamais crier victoire. Et les 25 autres engagements sont considérés comme des éléphants blancs, du bla-bla politique.

Pas de début de travaux de la transgabonaise, pas d’ouverture d’une école d’infirmières avant la fin de l’année 2020 à Libreville, pas de lancement du Centre des métiers du transport et de la logistique d’Akanda avant la fin de l’année 2020, pas de création de 5000 emplois entre octobre 2020 et octobre 2021, pas de livraison du bassin versant de Nzeng-Ayong, pas de livraison de la Route de Bambouchine et bien plus encore.

Le Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda semble avoir tout misé dans la lutte contre la COVID-19. Pourtant jusqu’à présent la publication du rapport de la gestion de cette pandémie un an après est toujours très attendue. La population n’a-t-elle pas le droit de savoir comment a été géré tout cet argent mobilisé dans la lutte contre la COVID-19?

Et au moment où il se sussure la nomination d’un nouveau Premier Ministre et d’un nouveau gouvernement, une émission va-t-elle suffir pour sauver les meubles ou le Chef de l’Etat conscient que cette équipe a failli, va procéder à la nomination d’une équipe pour préparer 2023?

Articles similaires