Franceville transformée en champ de ruines après le passage d’un orage expéditif

 Franceville transformée en champ de ruines après le passage d’un orage expéditif
Les images d’arbres arrachés, de toitures à même le sol projetées à des mètres, des familles à la belle étoile matelas et autres au sol, c’est le visage qu’a présenté Franceville, capitale provinciale du Haut-Ogooué depuis le début du weekend écoulé.

Des familles à la belle étoile

Un véritable champ de ruines, c’est L’expression qui sied en pareil circonstance. Comme quelques années auparavant, la ville vient de subir à nouveau la colère enragée de dame nature. Plusieurs familles de plusieurs quartiers ont vu leurs maisons être détruites en “un souffle” par le vent d’une rare violence qui était accompagné d’une grande pluie.

Sinistrés, les habitants demandent de l’aide aux autorités gouvernementales. Surtout au Fonds d’aide aux personnes victimes de catastrophes naturelles, si tel est que ce fond existe toujours et soit alimenté depuis lors. Des toitures de certains bâtiments de l’école publique de l’amitié Sino Gabonaise ont également volé en éclats. La situation est urgente car ce sont des élèves qui se retrouvent sans salles de classe.

Des orages qui s’accentuent et deviennent inquiétants

Franceville à l’instar des villes comme Mouila, Tchibanga, Koula-Moutou, sont très exposées aux vents qui viennent du Sud des tropiques avec leurs lots d’averses.

” Au quartier Amissa et comme dans d’autres quartiers, l’orage a tout arraché. Toitures et arbres se sont retrouvés au sol. J’ai perdu ma maison et mon bar, totalement arrachés par la force du vent. Dieu merci les enfants étaient chez le voisin au moment que la toiture de la maison s’est écroulée”, a tristement indiqué le père d’une famille sinistrée.

Désormais, les regards sont tournés vers les autorités provinciales, les personnalités politiques de la province et le gouvernement.

Articles similaires