Françafrique : les accords militaires qui retardent les pays africains

 Françafrique : les accords militaires qui retardent les pays africains
La colonisation française est bien ancrée dans les pays africains de l’espace francophone, ce, en dépit la déclaration qui y met fin. D’autant plus que, la colonisation blanche et sourdine, elle, se poursuit.

Les pays africains (14) se retrouvent actuellement prisonniers de plus de dix (10) accords signés au moment de leur indépendance d’avec la France. Un accord par exemple parmi le reste bloque actuellement les intentions militaires du Mali: ” RENONCER À TOUTE ALLIANCE MILITAIRE AVEC D’AUTRES PAYS, SAUF AUTORISATION DE LA FRANCE (Accord 10)”.

Précisément, les pays de l’espace Francs CFA, ne sont pas autorisés à avoir une alliance militaire avec d’autres pays, ne sont pas non plus autorisés à acheter du matériel militaire avec un autre pays sans le quitus de la France. D’où la difficulté du Mali, et surtout les remontrances de la France dès qu’elle a été informée que les militaires qui dirigent la transition dans ce pays ouest-africain étaient sur le point de s’allier militairement à la Russie via une agence paramilitaire.

Une coopération avortée car la pression internationale mise par la France a été savamment orchestrée afin que le Mali se rétracte. Cette guerre de nerfs semble être celle que vont engager les militaires qui ont pris le pouvoir en Guinée Conakry, mais d’une toute autre façon. Comment donc sortir de cette emprise de la France sur ses anciennes colonies ? La question taraude les esprits.

Articles similaires