Département de l’Ogoulou : Alain Simplice Boungoueres en chantre de la Paix

 Département de l’Ogoulou : Alain Simplice Boungoueres en chantre de la Paix
Le comité d’organisation du deuxième congrès de la paix a fait de l’honorable Alain Simplice Boungoueres, natif du département de l’Ogoulou dans la province de la Ngounié, le chantre par excellence de la Paix. Impliqué, engagé et solidaire, les qualités du natif de l’Ogoulou ont participé à la réussite de la caravane dont  l’objectif était de promouvoir la paix dans la province de la Ngounié, et bientôt dans le reste des provinces comme prôné par le Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA.

À l’initiative de la Concertation de la Jeunesse Gabonaise (CJGA), cette rencontre d’échanges s’est déportée ces derniers jours dans la province de la Ngounié ( Fougamou et Mimongo). L’élu du 2ème siège de l’Ogoulou plébiscité par les jeunes de son fief politique a donc été désigné “Parrain de la paix”  dans la province de la Ngounié.

La jeunesse de l’Ogoulou dit non à la violence !

Mobilisant les jeunes de cette partie du pays, principale cible de sensibilisation, la rencontre s’est déroulée aux lycée Alexandre Mandoulou Mbarry de Mimongo, où les jeunes lycéens ont été édifiés les uns et les autres à la retenu à faire preuve de tolérance dans toutes circonstances pour éviter la violence, à demeurer vigilants et de ne ménagers aucun effort pour que notre vivre-ensemble ne soit guère menacé et mettre en garde les perfides trompeurs qui prédisent l’hécatombe en les  instrumentalisant via les réseaux sociaux et autres canaux mafieux pour exprimer leurs velléités…

Pour le représentant et porte-parole des jeunes secrétaire de la coopérative scolaire, Mabende Idiata Charnel élève en classe de terminale A1, la violence doit resté loin de leur environnement, pour céder place au vivre-ensemble, à la tolérance, à l’acceptation de l’autre, à l’amour du prochain, à la “Paix et rien que la Paix”.

 Par ailleurs, plusieurs recommandations ont été faites à l’issue du congrès, notamment : l’instauration d’une Journée Nationale de la Paix, Organiser et multiplier des campagnes de sensibilisations au sein des établissements primaires et secondaires sur la culture de la Paix,mettre un accent sur l’organisation des débats et des sensibilisations sur la démocratie, le processus électoral et le comportement citoyen pendant la période électorale.

Articles similaires