Département de Lekoni-Lekori : les populations réclament des nouveaux Députés

 Département de Lekoni-Lekori : les populations réclament des nouveaux Députés
L’année 2023 est déjà en ligne de mire, et à ce qu’il semble, le Parti Démocratique Gabonais affute déjà ses armes sur l’ensemble du territoire national en ce qui concerne surtout les législatives car pour la présidentielle, le candidat est déjà connu. Dans le département de Lekoni-Lekori, c’est tout un cafouillage politique qui anime actuellement les différents sièges.

Ali Akbar Onanga Y’Obéghé (député PDG 1er siège), Félicité ONGOUORI NGOUBILI (Député PDG 2eme siège) et Jean NONO (Député PDG 3eme Siège) seraient tous boudés par les populations de leur siège respectif. À Akiéni par exemple, les populations d’Obéghé seraient actuellement sous le feu de projecteurs car refusant catégoriquement de revoir Ali Akbar Onanga être porté candidat par le PDG. D’où les tensions actuelles, <<Nous sommes quasiment interdits de parler de politique, de pointer du doigt les manquements criards de nos députés actuels, nous les jeunes nous sommes menacés et surveillés>>, ont confié plusieurs jeunes sous anonymat.

Dans le 3eme Siège, il est reproché à Jean NONO d’avoir oublié et négligé les populations qui l’ont élu. Notamment celles du village Onguia, privées d’eau potable depuis 5ans, ce en dépit des nombreuses doléances transmises à l’élu. C’est donc pour exprimer leur ras-le-bol que les populations du département de Lekoni-Lekori auraient en parti, décidé de tourner le dos aux députés actuels en prélude à l’élection législative de 2023.

<<Ils ont ignoré nos doléances pendant 4ans, et aujourd’hui ils font quelques dons, font mine de tromper les populations pour qu’en 2023 on les vote encore. Nous refusons d’être du bétail électoral. Nous les jeunes en avons marre de ces “vieux” qui ne pensent qu’à s’enrichir sur nos dos>>, ont ajouté ces jeunes, visiblement désabusé.

Articles similaires