Culture : Rod Nzeng sort l’album OBANGAM pour faire du Rap gabonais son Bandzi

 Culture : Rod Nzeng sort l’album OBANGAM pour faire du Rap gabonais son Bandzi

Le projet le plus attendu de l’artiste qui cristalise le plus d’attention, l’album le plus sollicité du Rap gabonais de ces derniers mois est enfin là. OBANGAM, c’est non seulement le nom de la marque de vêtements qui habille la protégée de Rod  Nzeng (Mevaa), mais aussi le nom de son tout nouveau bébé, son Album.

Composé de 13 titres inédits, l’album OBANGAM se classe totalement aux antipodes du bruit musical dont nous nous sommes désormais habitués. Chaque titre semble poursuivre un objectif précis, toucher l’âme et interroger l’essence même de l’homme, “Petit Garçon “.

Normal, du Bwiti au Bandzi il n’y a qu’un pas, tout comme entre les Larmes d’or en passant par Elam pour arriver à OBANGAM, il n’y a qu’un fil d’ariane qui sert cette fois-ci de processus initiatique pour faire du Gabon un pays de Bandzi.

Allez-y donc comprendre le processus herculien qu’entreprend Rod Nzeng pour ne pas s’éloigner des codes musicaux hérités de Lord Ekomy Ndong et de Maat Seigneur Lion. OBANGAM c’est donc cette union non seulement des hommes, mais aussi cette sacralisation des paroles qui ont pour mission de toucher les âmes. Le titre “Minteigne” en featuring avec Mevaa, a notamment retenu l’attention de notre rédaction.

Articles similaires