Concours et recrutements: les Forces Armées Gabonaises privilégiées?

 Concours et recrutements: les Forces Armées Gabonaises privilégiées?
Les concours qui donnent accès à la fonction publique au Gabon sont les plus convoités et pour une bonne raison, s’assurer une vie stable et une retraite amplement méritée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’on observe souvent des grèves depuis trois ans pour réclamer l’organisation des concours et des recrutements dans les secteurs tels que l’éducation nationale, la santé, le sport et les autres administrations.

En effet, en ce qui concerne l’éducation nationale par exemple, cela fait près de quatre ans que les Concours externes de l’ENS et de l’ENI n’ont plus eu lieu. Une véritable préoccupation pour les acteurs de ce secteur d’autant plus que des centaines d’établissements scolaires à travers le territoire national sont toujours privés à ce jour d’enseignants.

Mais cette situation contraste énormément avec la situation des Forces Armées Gabonaises. Là-bas, impossible de chômer et de rester sans concours. Chaque année au moins, que ça soit la police, la gendarmerie ou les militaires, chaque corps habillé est renforcé grâce aux différents concours même si le critère d’âge et le nombre de places refroidissent de nombreux compatriotes.

Récemment encore, un communiqué annonce que, “Dans le cadre du maintien opérationnel des unités, les Forces Armées Gabonaises organisent un concours d’entrée à l’Ecole Nationale des Sous-Officiers d’Active (ENSOA)”. les autorités font-elles désormais la part belle aux FAG en matière de concours et de recrutements?

Articles similaires