Cnamgs : une gestion opaque à l’origine de la clochardisation des patients économiquement faibles dans les hôpitaux publics

 Cnamgs : une gestion opaque à l’origine de la clochardisation des patients économiquement faibles dans les hôpitaux publics
Dès ce jeudi 05 mai 2022, le Syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (SYMEFOGA) et le Syndicat national des agents de santé (SYNAS) ont décidé que les patients assurés par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), ne vont plus être reçus dans les hôpitaux publics, ce jusqu’à nouvel ordre. Les deux syndicats évoquent ”le silence voire le mépris du gouvernement qui ne dit rien sur leurs supplications pour sauver les hôpitaux du pays qui se meurent faute de budget de fonctionnement”.

Les deux syndicats qui ont notifié par une lettre commune leur décision, indiquent qu’elle ne serait que le résultat du mépris témoigné à leur égard par les autorités gouvernementales. Rappelant qu’ils avaient attiré l’attention du Ministre de la Santé Dr. et de la Cheffe du Gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda via des missives sans aucune réponse en retour.

Si aucun patient n’est interdit d’accès dans les hôpitaux publics, c’est leur statut ”d’économiquement faibles” (assurés Cnamgs) et les avantages qui y sont liés, qui ne leur sera plus accordé jusqu’à nouvel ordre, a précisé le Dr. Christiane Mengue M’Asseko épouse Olimbo Daouda.« La CNAMGS ne verserait pas la part due aux hôpitaux qui connaissent actuellement des graves difficultés de fonctionnement », citant les propos généralement tenus par les responsables des hôpitaux publics.

Selon d’autres sources concordantes, ”L’accumulation de la dette de la CNAMGS prive les hôpitaux de budget de fonctionnement. Conséquences : plus de coton, d’alcool, de seringue, de décathlon … dans les services d’urgence. Même les gants manquent. Les primes des personnels ne sont plus versées. Les équipements qui tombent en panne ne sont plus réparés”. Bien que bénéficiant d’une subvention assez conséquente, l’on s’étonne toujours que les rares rapports officiels de la CNAMGS ne présenteraient que les dépenses mais jamais les revenus annuels. Pourquoi ?

OPHS

Articles similaires