Cité de la démocratie : 7 ans après où en est-on?

 Cité de la démocratie : 7 ans après où en est-on?

Que devient la Cité de la Démocratie ou Cité du 12 Mars? La question est désormais sur toutes les lèvres sept (7) ans après la démolition des palais de spectacles et de banquets, des résidences, une après-midi du 15 décembre 2013. Les rumeurs annonçaient la construction d’un parcours de golf , avec un zoo et des villas de haut standing pour les invités de marques séjournant ou de passage au Gabon. Les autorités ont préféré resté évasives à ce sujet jusqu’à présent.

 Personne ne saurait concrètement dire ce qui se passe derrière ces grands murs et arbres , sur ces milliers d’hectares qui ont vibré pendant des années aux rythmes des véhicules, des pas, des chants et cris de joie de la population Librevilloise. << La Cité de la Démocratie était une histoire de notre pays, un véritable vestige. Tellement de présidents africains et même au-delà ont foulé cette Cité. Les autorités auraient pu en faire un musée simplement, plutôt que de le démolir. Sept (7) ans, aucune communication à ce sujet >>, a déploré Christian, ancien jardinier à la cité de la démocratie.

Pour rappel, c’est dans les années 1970 que le président Omar Bongo Ondimba avait lancé un vaste chantier infrastructurel du Gabon (routes, chemin de fer,hôpitaux…) . Mais également, d’un palais présidentiel, d’un palais des conférences et de la Cité du 12 mars (devenue Cité de la Démocratie après la conférence nationale en 1990).

Les témoins de l’histoire de notre pays, de la construction de la Cité à sa démolition, ceux-là qui sont encore en vie, n’ont aujourd’hui que de regrets et d’amertume pour la nouvelle génération qui n’aura pas vu cet autre acteur qui a participé à la mise en œuvre de la démocratie au Gabon.

Articles similaires