Cancer du sein: l’autopalpation ne remplace pas le Dépistage clinique

 Cancer du sein: l’autopalpation ne remplace pas le Dépistage clinique
L’autopalpation désigne une méthode de dépistage du cancer du sein ou du testicule consistant à palper soi-même ses seins ou testicules. Et en ce mois d’octobre rose, nombreuses sont les femmes qui la pratique pour s’assurer que leurs seins sont en bonne santé.

Comment cela se passe?

Debout devant le miroir, les deux bras le long du corps ou les mains Placées sur les hanches, observer attentivement les seins de face puis de profil. Recommencer l’inspection des seins en levant les bras au-dessus de la tête. Presser doucement le mamelon et vérifier qu’il n’y ait pas d’écoulement de liquide qui sort par le mamelon.

Lever le bras droit. Avec les trois doigts ( de la droite pour le sein gauche et inversement pour le sein droit) bien à plat, parcourir le sein de la partie externe vers la partie interne, vice versa en sentant la glande rouler sur les doigts.

Examiner tout le sein. Parcourir le sein en suivant des mouvements circulaires. Terminer par le mamelon en parcourant le sein de bas en haut, vice versa. Vérifier également la zone entre le sein et l’aisselle.

Le dépistage clinique est mieux

Après avoir fait l’autopalpation , il n’en pas moins qu’il y’a chez la plupart des femmes, de fortes chances de se tromper au moment de dresser un diagnostic. Dès lors, le dépistage clinique est mieux. La mammographie est véritablement l’examen clinique qui puisse dresser un diagnostic précis sur l’état des seins.

Il faut donc se faire dépister par un spécialiste afin de se faire une idée précise.

Articles similaires