Camelia Ntoutoume-Leclerq: Ministre de Ntoum ou Ministre de la République ?

 Camelia Ntoutoume-Leclerq:  Ministre de Ntoum ou Ministre de la République ?
C’est l’une des questions que se posent les élèves et les enseignants d’Iboundji, de Pana, d’Onga, de Matsatsa, de Moabi, de Medouneu et bien d’autres localités qui n’ont plus jamais eu le privilège de recevoir dans le cadre d’une visite officielle, ce depuis belle lurette, un ministre de l’éducation nationale sur leur sol.

Il y’a quelques semaines, la Ministre de l’éducation nationale Camelia Ntoutoume-Leclerq organisait le concours Miss Sciences 2022 exclusivement réservé aux apprenantes de la Commune de Ntoum. Un fait qui a largement été critiqué du fait qu’il s’agisse là d’une activité non pas politique, mais éducative, et ne saurait donc être circonscrite.

”Quand on est ministre, il faut faire très attention aux Actes que l’on pose. Il faut discerner l’acte purement politique de l’acte administratif ou encore relevant de nos tâches régaliennes. L’égalité de chances c’est aussi organiser un concours Miss Sciences sur l’ensemble du territoire national afin que les jeunes filles d’autres établissements expriment leurs potentialités dans les matières scientifiques”, avait notamment réagi un internaute sur la toile.

Après avoir été accusée à tort ou à raison de s’accaparer les projets des compatriotes, Camelia Ntoutoume-Leclerq, n’a toujours pas fixé la situation des plus de 700 enseignants qui avaient été recrutés directement par son prédécesseur. Encore moins, la situation des enseignants toujours pas salariés avec aucune visibilité sur leur situation administrative et budgétaire. Pis, l’on attend toujours l’organisation des concours externes de l’ENS et de l’ENI, suspendus depuis quelques années déjà.

Il ne s’agit donc pas de crier aux loups et à une mission sabotage contre la ministre. Tout le contraire. Ce qui est constaté par les populations doit être relayé à ceux et celles qui dirigent pour une meilleure exécution des tâches au bénéfice de la nation toute entière.

OPHS

Articles similaires