BEPC : Camelia Ntoutoume-Leclerq ne fait pas mieux que son prédécesseur

 BEPC : Camelia Ntoutoume-Leclerq ne fait pas mieux que son prédécesseur
Après l’effervescence cette année (session du CEP 2022) autour du Certificat d’études Primaires qui a enregistré un taux de réussite de plus de 80%, battant au passage le record de la plus grande moyenne 20/20, la réalité autour du Brevet d’études du Premier cycle (BEPC) laisse planer cette année un véritable sentiment d’insatisfaction.

En effet, les résultats du BEPC 2022 font état de 22 863 admis sur les 33 606 candidats, soit un taux de réussite à 68,96%. Une chute libre dont ne pourrait se dédouaner le Ministre actuel de l’Éducation Nationale Camelia Ntoutoume-Leclerq. En tant que ministre de tutelle, c’est à elle que revient la lourde charge de produire des résultats à la hauteur des ambitions et de la vision du Chef de l’État Ali BONGO ONDIMBA, en matière d’éducation. Cette année, les résultats de cette année présentent une chute libre de 11%, comparativement au taux de réussite de l’année précédente (79,39%). À cet effet, il faudrait donc pour le ministre, analyser et comprendre les raisons de ce qui s’apparente finalement à un ”échec” de mieux faire à ce niveau, que le prédécesseur. OPHS

Articles similaires