Batum, « meilleure recrue de l’intersaison » en NBA !

 Batum, « meilleure recrue de l’intersaison » en NBA !
Epanoui cette saison aux Los Angeles Clippers, Nicolas Batum a reçu un très bel hommage de la part de Steve Kerr, le coach des Golden State Warriors.

Ses doutes ont vite été chassés. Après avoir passé plus d’un an au placard chez les Charlotte Hornets, une équipe en reconstruction où son gros contrat était devenu pour lui un handicap, Nicolas Batum pensait avoir du mal à rebondir en NBA cette saison. Mais à sa grande surprise, des équipes taillées pour le titre se sont bousculées pour le recruter et c’est aux Los Angeles Clippers que l’ailier français (32 ans, 2,03 m) a atterri. Et c’est là-bas qu’il est en train de prouver toute sa valeur.

Depuis qu’il a rallié la Californie, « Batman » tourne à 8,9 points, 4,7 rebonds, 2,4 passes en 29,1 minutes de moyenne par match, à 47,4% aux tirs dont 44,3% derrière l’arc. Des statistiques qui illustrent à quel point l’international tricolore remplit parfaitement le rôle de joueur de complément que lui a confié Tyronn Lue. L’ancien Manceau savait qu’en signant aux Clips, il serait dans l’ombre des stars que sont Kawhi Leonard et Paul George. Ce qui ne l’empêche pas de briller.

Kerr sous le charme !

Ses performances et son état d’esprit, déjà salués par ses coéquipiers, lui valent même désormais les compliments de ses adversaires. Après le large succès de L.A. contre Golden State (130-104), jeudi soir, Steve Kerr a ainsi salué un Nicolas Batum qu’il aurait bien aimé avoir dans son effectif. « On a vraiment essayé de l’avoir, a ainsi révélé le coach des Warriors en conférence de presse. On l’a toujours suivi de loin. Je pense que les joueurs comme lui sont vraiment difficile à trouver. »

Et l’entraîneur des Dubs, sous le charme, de poursuivre: « Il peut presque défendre sur quatre postes, il peut marquer à trois points et il reste un bon défenseur. Il est polyvalent, il peut créer, passer et il rend le jeu plus facile pour ses partenaires. Pour moi, il est probablement la meilleure recrue de l’intersaison. Surtout si l’on se dit que les Clippers l’ont eu pour le minimum et qu’il est désormais titulaire chez un prétendant au titre. » Des mots qui raviront sans doute le Frenchy !

Articles similaires