ARV et antituberculeux, disponible en stock à l’hôpital de Nkembo.

 ARV et antituberculeux, disponible en stock à l’hôpital de Nkembo.
Les Ministres de la Santé étaient à l’hôpital de Nkembo pour apprécier l’effectivité de la disponibilité des antirétroviraux et des antituberculeux commandés par le gouvernement, dans le but de renforcer la lutte contre les maladies virales, notamment le VIH et la tuberculose.

Cette visite intervient à la suite des informations alarmistes relatives à la pénurie de produits antituberculeux dans cette structure sanitaire. La situation est donc visiblement sous contrôle et il faut rappeler que ces médicaments sont gratuits.
« Nous allons appliquer une tolérance zéro, car nous connaissons souvent des périodes de crise du fait des trafics qui s’opèrent au sein de ces structures et de la mauvaise gouvernance », a indiqué Guy Patrick Obiang Ndong.

CMM

Articles similaires