ANGTI : les anciens agents oubliés et clochardisés par le Ministre des Travaux publics et des infrastructures ?

 ANGTI : les anciens agents oubliés et clochardisés par le Ministre des Travaux publics et des infrastructures ?
Le 02 octobre 2020, par décision du conseil de ministres et décret présidentiel, l’Agence des Grands Travaux d’Infrastructures (ANGTI) se voyait simplement et purement effacée de toute administration avec pour conséquence immédiate la mise au chômage technique de centaines d’agents qui à cet instant commencèrent à cogiter sur leur sort.

C’est alors que le Ministre des Travaux publics, Armel Bounda Balonzi, avait pris la résolution et fait la promesse de recaser ces agents, ” il n’y aura personne au chômage”, avait-il indiqué. Mais aujourd’hui, un an s’est écoulé, et les agents qui végètent partout dans Libreville multipliant les demandes d’embauche dans des sociétés privées, attendent toujours que le ministre matérialise sa promesse.

Pourtant, piqué au vif, Armel Bounda Balonzi avait reçu ces derniers leur promettant que leurs dossiers étaient en cours de traitement, mais depuis lors, la majorité garde les yeux pointés vers le ciel, où leur viendra certainement le ”miracle” tant promis par la tutelle.

Les dossiers semblent-ils ne seraient plus à l’ordre du jour d’après plusieurs sources concordantes, dont un chargé d’études du ministre, qui a préféré garder l’anonymat.

OPHS

Articles similaires