5 milliards pour l’approvisionnement en médicaments

 5 milliards pour l’approvisionnement en médicaments

Le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), repreneur, projette d’injecter 5 milliards de FCFA dans l’Office pharmaceutique national (OPN), pour les cinq prochaines années, afin de lui remplir convenablement ses missions, notamment celles liées à l’approvisionnement des structures publiques de santé en produits pharmaceutiques.

Décidée en juin 2020, la reprise de l’OPN par le FGIS se concrétise. Le gestionnaire exclusif du Fonds souverain de la République gabonaise avait alors exprimé sa volonté de supporter la réforme de l’office, présentée comme une centrale publique d’achat de médicaments, pour l’approvisionnement de l’ensemble des structures sanitaires publiques du Gabon.

Ces dernières années, des dysfonctionnements majeurs étaient observés à l’OPN, notamment dans l’approvisionnement en médicaments et autres produits de santé des structures publiques de santé », affirme le FGIS dans une récente note.

Pour porter le plan d’investissement et de transformation de l’OPN et en finir avec ces dysfonctionnements, 5 milliards supplémentaire (?) seront nécessaires. D’ici le mois de juillet 2021, l’organigramme de l’OPN devrait être revu. Le ministre de la Santé reconnaît d’ailleurs que l’Office pharmaceutique national ne parvenait plus à remplir sa mission de service public. La réponse du FGIS vient donc à point nommé, surtout en ces temps de pandémie à covid-19.

Articles similaires