Tchibanga: les enseignants privés de leurs bons de caisse et des salaires font une descente musclée à la DAP

 Tchibanga: les enseignants privés de leurs bons de caisse et des salaires font une descente musclée à la DAP
À Tchibanga dans la province de la Nyanga, un brasier qui risque d’enflammer le secteur éducatif dans cette province est entrain de prendre forme malgré la récente suspension de la grève signée entre la coalition SENA et Conasyced avec le ministère de tutelle. En effet, après avoir suspendu les cours depuis le mardi 25/01/2022, les enseignants du primaire, du secondaire et les élèves réclament les cours, ont effectué une descente à la délégation d’académie provinciale.

Toujours privés de leurs bons de caisse avec suspension de soldes, ils ont décidé ce 27 janvier 2022, d’aller réclamer des comptes auprès du Directeur d’académie provinciale. Ce dernier n’a donc pas pu quitter son bureau, encore moins certains de ses collaborateurs.

Selon le ministre de l’éducation nationale, il s’agirait «d’un groupuscule d’enseignants grévistes qui  a entrepris de faire sortir les élèves et enseignants des salles de classes pour les conduire en direction de la Direction d’Académie provinciale et s’en prendre au Directeur d’Académie provinciale ». Des actes que le ministre Patrick Mouguiama-Daouda a condamné bien évidemment.

Tout en expliquant que, ceux qui ont vu leur solde être suspendu sont des absentéistes qui ont abandonné leur poste pendant plus mois. Vivement qu’une solution soit rapidement trouvée, surtout au moment que nombreux enseignants pointent désormais du doigt Fridolin Mvé Mintsa, qui aurait mené les enseignants dans un faussé sans avoir finalement, la carrure d’obtenir de la tutelle, ce que la base réclamait depuis quatre mois de grève sur l’ensemble du territoire national.

OPHS

Articles similaires